La philosophie de Montessori pour aménager une chambre d’enfant

Maria Montessori, un médecin italien, invite les parents à appliquer une méthode intéressante pour le développement de l’enfant. Basée sur l’autonomie dès le plus jeune âge, cette philosophie préconise l’accompagnement des parents et leur aide pour l’enfant puisse faire tout lui-même. Avec la chambre à style Montessori, tout est à l’échelle de l’enfant.

Adapter la taille des mobiliers

Il est important que l’enfant puisse jouer et sillonner dans sa chambre sans avoir besoin de l’intervention de ses parents pour prendre les jouets. Il est donc conseillé d’installer des mobiliers adaptés à la taille de l’enfant. À savoir des petites chaises, des petites tables et une petite étagère sur laquelle l’enfant peut ranger et prendre ses jouets lui-même.

En outre, l’idée est de rendre accessible à l’enfant ce dont il a besoin. En revanche, on peut enfermer les autres objets plus hauts. D’ailleurs, une chambre Montessori est épurée et sobre. On utilisera des couleurs de bases et seulement une petite touche de couleur sur un côté de mur. On peut aussi demander un devis peinture plafond. En effet, un plafond coloré est intéressant pour les plus jeunes.

Se mettre dans la peau de l’enfant

Pour comprendre ce que ressent l’enfant, il est conseillé de se mettre à sa place. Ne pas hésiter à rouler, se mettre à quatre pattes et ramper, etc. Cela va permettre aux parents de bien vérifier le confort du matelas, la qualité du sol, la lumière dans la pièce ainsi que les angles de vision de la chambre.

En outre, une chambre Montessori est une chambre dans laquelle l’enfant peut jouer seul sans surveillance permanente. C’est donc un espace de liberté, d’épanouissement et de sécurité. Le principe est de limiter les « ne touche pas à cela », pour que l’enfant se sente libre. Un enfant a besoin de toucher pour explorer le nouveau monde dans lequel il se trouve.

Composition d’une chambre Montessori

Cette chambre contient en général quatre espaces, notamment un espace pour dormir, pour jouer, pour s’habiller et un espace de lecture. Si la chambre est petite, on peut avoir l’espace habillement dans une autre pièce et on peut mixer l’espace jeu et lecture. En plus, il est conseillé de garder le même agencement et les mêmes places pour les objets tous les jours. Cela servira de repère pour l’enfant et cela le rassure.

Pour le lit, on évite les superposés et les lits à barres. A la place, un matelas bien rigide à mettre direct sur le sol ou sur un tatami. À côté de ce lit, on place un tapis. Quand l’enfant n’a pas besoin de ses parents pour sortir du lit, il est plus à même à se mettre à ramper et se débrouiller pour venir explorer sa petite chambre, son monde.

Par ailleurs, il est judicieux d’installer un miroir horizontal sur le mur de l’espace lit ou espace jeu. En effet, l’enfant aime se découvrir et jouer à son image. On peut ajouter une cadre photo de l’enfant ou la famille pour l’aider à reconnaître les membres de la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *